Home Provinces Kasaï Oriental : En voulant contourner l’IGF, le gouverneur Kabeya Matshi met la province dans la merde

Kasaï Oriental : En voulant contourner l’IGF, le gouverneur Kabeya Matshi met la province dans la merde

6 min read
0
0

L’Inspection générale des finances (IGF) a instruit Trust merchant bank(TMB), Cadeco, Equitity BCDC, Rawbank et FBN Bank de geler tous les comptes bancaires ouverts par le gouverneur et le gouvernement provincial du Kasaï Oriental. Cette mesure conservatoire, qui ne concerne pas les comptes de l’Assemblée provinciale et de la direction provinciale des recettes a suscité de vives réactions.

Dans un communiqué rendu public ce vendredi 5 mai 2023, l’Inspection générale des finances a expliqué qu’elle fait suite au constat de l’existence de deux comptes non déclarés par le gouverneur de province, Patrick Mathias Kabeya Matshi Abidi, aux inspecteurs des finances en mission d’encadrement dans sa province.

Dans le cas particulier de la province du Kasaï Oriental, l’équipe des inspecteurs des finances vient de découvrir l’existence de deux comptes bancaires ouverts par la province, non déclarés par elle alors que des transferts en provenance du pouvoir central y ont été logés, soit d’un montant de CDF 1 000 000 000 dans le compte SOLIDAIRE KASAÏ ORIENTAL en décembre 2023 et un montant de CDF 200 000 000 dans le compte AGRIPEL en avril 2023. De ces deux comptes, des dépenses d’un total de CDF 360 351 807 ont été effectuées, en dehors de tout plan de décaissement et sans demande de régularisation introduite par les autorités provinciales”, révèle l’IGF.

Elle estime que les autorités provinciales du Kasaï Oriental “se sont donc installées dans une posture de fraude, visant à contourner les mesures d’encadrement mises en place ”.

Lire aussi

Ces mesures d’encadrement exigent aux autorités provinciales des provinces visées, notamment le Kongo Central et le Kasaï Oriental, de programmer les dépenses à exécuter et d’en soumettre les pièces justificatives à l’équipe des inspecteurs des finances.

Ce, précise l’IGF, pour un contrôle a priori, les dépenses urgentes étant exécutées par ces autorités, sous leur propre responsabilité, sous réserve de leur propre responsabilité à l’équipe d’encadrement, à l’occasion du prochain plan de décaissement”.

Pour revenir aux dépenses effectuées à partir de deux comptes non déclarés, il faut dire que l’IGF dit ne pas comprendre pourquoi la province tient à exécuter ces dépenses en dehors des mécanismes d’encadrement mis en place.

L’examen de ces dépenses camouflées, précise l’Inspection générale des finances dans son communiqué, est par conséquent en cours et les responsabilités, en cas d’actes infractionnels, seront établies ”.

Junior Lomanga

Dans la même catégorie

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Provinces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Annulation du projet migratoire entre le Rwanda et le Royaume-Uni: le redoutable lobbying du Dr Denis Mukwege à l’international

Londres a abandonné son projet controversé d’expulser des migrants vers le Rwanda, quelque…