Home Provinces Immoralité : Le gouverneur du Maniema dans la merde après avoir enceinté une adolescente

Immoralité : Le gouverneur du Maniema dans la merde après avoir enceinté une adolescente

5 min read
0
0

Il n’y a pas que la province du Sankuru qui est souillée par l’immoralité de son autorité provinciale, Jules Lodi, qui a abusé sexuellement de deux soeurs biologiques dont l’une bombardée ministre provinciale des Finances. Dans la province voisine du Maniema, une autre affaire de coucherie défraie la chronique. Elle implique le gouverneur intérimaire de province, Idrissa Mangala.

Une personnalité publique incapable de supporter ses pulsions sexuelles, ça ne mérite pas de diriger une province. Même pas une commune. Au Maniema, le gouverneur intérimaire Idrissa Mangala fait tristement l’actualité pour avoir laissé son côté animal l’emporter sur l’humain.

Cadre de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), devenu miraculeusement gouverneur ad intérim par la magie de la politique, il est accusé d’avoir « travaillé » physiquement plusieurs jeunes filles dont une, adolescente de son état, est tombé enceinte de lui.

Ce dossier a quitté le cercle de la petite vie privée de deux amants pour éclater dans le vaste champ du domaine public quand, la dulcinée dont le ventre gonflait au fur et à mesure que le foetus s’agrandissait, a refusé d’avorter, malgré l’insistance de l’auteur de la semence.

C’est le début de sérieux soucis pour le gouverneur intérimaire Idrissa Mangala. Négociation par ci, tentative d’enlèvement avortée de sa dulcinée par là… jusqu’à associer de proches de la famille biologique de l’adolescente, qui habite le quartier Luama, dans la ville de Kindu.

Échec, la famille de R.M.(initials du prénom et nom de ladite adolescente) ayant catégoriquement refusé la somme de 15. 000 USD( quinze mille dollars américains) lui proposée pour acheter son silence.

Lire aussi Sankuru : Une femme accuse le gouverneur Jules Lodi de l’avoir exploitée et abusée sexuellement

Ce qui devait arriver arriva, avec notamment l’intervention de la société civile et de la justice. La presse s’est invitée elle aussi, avec ses grosses oreilles et gros yeux qui ne loupent rien.

Pour ne rien arranger, le gouverneur intérimaire du Maniema risque gros.
D’ores et déjà, l’image de toute sa province a pris un sale coup. Dommage pour une province considérée comme pilote en matière de développement.

Mais ce n’est pas tout car, la réputation de sa famille politique, UDPS, est engagée. Pour sauver les meubles, le parti présidentiel est appelé à agir promptement, surtout que ce gouverneur ai a déjà été vomi et désavoué par la quasi totalité des cadres de l’UDPS dans la ville de Kindu.

La grossesse de la relation extra-conjugale du gouv’Mangala avec R.M, elle, a déjà entamé le deuxième trimestre. Aux dernières nouvelles, la pauvre adolescente ne sait se mouvoir pour les consultations prénatales.

Jean Pérou Kabouira

Dans la même rubrique

Immoralité: Lisanga Bonganga et son épouse font scandale en Égypte

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Provinces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: OLPA plaide pour l’acquittement du journaliste Blaise Mabala, détenu depuis 152 jours

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), ONG de défense et de promotio…