Home Politique Godé Mpoyi-Gentiny Ngobila : Peter Kazadi saura-t-il désamorcer leur crise?

Godé Mpoyi-Gentiny Ngobila : Peter Kazadi saura-t-il désamorcer leur crise?

5 min read
0
0

Le désordre qui a trop duré à la tête de la ville de Kinshasa entre l’Assemblée provinciale et l’exécutif a poussé le vice-premier ministre en charge de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, Peter Kazadi, à prendre une forte décision. Il a suspendu toutes les activités parlementaires au sein et en dehors de l’hémicycle.

A travers un télégramme adressé aux autorités provinciales de la capitale congolaise, Peter Kazadi a convoqué le président de l’Assemblée provinciale, Godé Mpoyi et le gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila.

Ils sont attendus dans son cabinet de travail ce mardi 17 octobre pour «consultation »

Faisant suite au climat malsain qui règne d’une part, entre l’exécutif provincial et l’organe délibérant et, d’autre part, entre les députés provinciaux rangés en pro Ngobila et pro Mpoyi, Peter Kazadi précise dans sa missive qu’aucune tentative de convocation de « plénière et/ou autre activité de l’Assemblée provinciale » dans l’enceinte de l’hémicycle provincial ou « tout autre endroit de la ville » n’est autorisée.

Pour le contexte, le président de l’Assemblée provinciale et le gouverneur de Kinshasa sont à couteau tiré depuis plusieurs mois.
Ils tentent de se neutraliser politiquement mais les tentatives de l’un comme de l’autre se sont jusque-là soldées par un échec.

Si Ngobila a cru l’emporter en obtenant la destitution de Mpoyi à deux reprises, ce dernier a autant de fois été sauvé par la Cour d’appel de Kinshasa.

La dernière fois date du vendredi 13 octobre dernier. Ce lundi, le bureau provisoire prévoyait d’élire un nouveau président du bureau avant que le télégramme de Peter Kazadi vienne tout suspendre.

De même, toutes les tentatives de destitution de Gentiny Ngobila ont essuyé un fiasco.

Lire aussi Instabilité des institutions provinciales : Félix Tshisekedi désigne les coupables

Reste à savoir si le VPM de l’Intérieur saura imposer la paix entre le chef de l’exécutif provincial et le président de l’organe délibérant de Kinshasa.

Selon certaines indiscrétions, Gentiny Ngobila compterait sur ses relations personnelles au sommet du pouvoir alors que Godé Mpoyi serait lui aussi protégé par ses parapluies au même sommet du pouvoir.

Si l’on en croit ces indiscrétions, Peter Kazadi ne serait pas l’homme de la situation et je saurait résoudre la crise institutionnelle à la tête de la ville de Kinshasa.

« Qu'on se le dise clairement et bien: si ça ne dépendait que du parti présidentiel UDPS, Gentiny Ngobila serait destitué depuis longtemps », a lâché un ancien conseiller de l'ex-vice-premier ministre de l'Intérieur Daniel Aselo, qui soutient que « le silence du vice-gouverneur Gecoco Mulumba après avoir fait trop de bruits contre Ngobila » est révélateur de quelque chose.

Jean Pérou Kabouira

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: Constant Mutamba, une consécration largement méritée

Tribune A 36 ans, Constant Mutamba Tungunga a été nommé ministre d’État à la Justice…