Home Culture Matata Ponyo retrace sa vie et ses réalisations à travers un livre autobiographique

Matata Ponyo retrace sa vie et ses réalisations à travers un livre autobiographique

9 min read
0
0

C’est une autobiographie complète de son parcours, du jeune étudiant de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) à la primature, comme premier ministre, que Matata Ponyo Mapon retrace dans son nouvel ouvrage, « Une vie, une ambition, de la pauvreté au pouvoir ». Ce livre de 279 pages a été porté porté sur les fonts baptismaux, ce jeudi 2 novembre 2023, à Kinshasa.

Sénateur, professeur d’universités, président du parti politique Leadership et gouvernance pour le développement (LGD) et candidat président de la République, Matata Ponyo est un acteur majeur de la politique congolaise. Né dans un quartier pauvre et insalubre de Kindu, chef-lieu de la province du Maniema, dans une famille nombreuse qui habitait une maison en paille, il a dû batailler dur pour se hisser au sommet. Ce fils d’un fonctionnaire de l’État démontre dans son ouvrage qu’il est possible de réaliser ses rêves malgré les obstacles, si et seulement on est déterminé et qu’on travaille dur pour y arriver.

Il lègue aux lecteurs ce livre pour d’une part, leur faire connaître son parcours élogieux, et d’autre part, le résultat de son passage dans les différentes fonctions publiques, d’expert à la Banque centrale du Congo, conseiller macro-économique au ministère des Finances, à la primature en passant par le BCeCo et le ministère des Finances.

« J'ai été ministre des finances pendant deux ans et deux mois, j'ai été premier ministre pendant presque 5 ans je n'ai jamais demandé 1 dollars à un opérateur économique. Voilà j'avais écrit une lettre à l'inspection générale des finances pour demander l'enquête sur toute ma gestion au Bceco, au ministère des finances et mes 4 ans et 9 mois à la primature, on n'a trouvé qu'un dossier fallacieux vide de Bukanga Lonzo. Ça fait deux ans aujourd'hui, on parle plutôt de la responsabilité intellectuelle, il ne s'agit pas d'un détournement. C'est un livre de mémoire, comme cela a été présenté. Vous serez en mesure de savoir d'où je suis venu de la vie d'enfance jusqu'au moment où on a été élevé au rang de chef du gouvernement », a expliqué Matata Ponyo.

Tout est possible

Lire aussi 18 avril 2012 : Le jour où la primature recouvrait son prestige

A travers les pages de « Une vie, une ambition, de la pauvreté au pouvoir », Matata met en exergue les valeurs qui ont façonné son succès. Il s’agit notamment du travail acharné, la discipline, le courage, le sacrifice, la constance, l’honnêteté, l’amour de la lecture et la persévérance.

Son vœu est de voir les lecteurs en général et la jeunesse en particulier, réaliser leurs rêves, en associant détermination et excellence.

« Tout est possible, et le meilleur moyen de progresser dans la vie est l'éducation et le travail. Il est important de rêver et d'avoir une vision. Si vous avez des rêves, il est essentiel de planifier votre vie en fixant des objectifs à court, moyen et long terme. La vie est trop précieuse pour la consacrer à la musique, à la boisson, à la danse, aux commérages et aux discussions futiles. Investissez votre temps dans l'essentiel. Chacun a le potentiel de réaliser ses rêves, sans être limité par sa tribu, sa province ou par d'autres facteurs », a lancé le candidat du LGD à l'élection présidentielle du 20 décembre prochain.

Il a martelé sur le fait qu’il faut travailler dur, à la fois en quantité et en qualité :

« Le chemin vers la réussite est difficile et parsemé d'obstacles. Dès que vous décidez de réussir, sachez que vous vous exposez à des critiques et à des adversités. Cependant, il est important de cultiver les vertus et les valeurs nécessaires, car chaque individu a la capacité de s'accomplir. Cela vous permettra d'exister, plutôt que de simplement vivre. Une personne qui vit, c'est quelqu'un qui se contente de satisfaire ses besoins personnels et son environnement. Mais lorsqu'elle meurt et est enterrée, elle disparaît. À vous tous présents dans cette salle, nous vous invitons à exister. C'est-à-dire, à contribuer à l'œuvre de l'humanité, conformément aux recommandations de Dieu dans le livre de la Genèse 1.28. J'encourage l'audience à donner un sens à sa vie, plutôt qu'à simplement la vivre ».

Cet ouvrage a été baptisé par le recteur de l’Université protestante au Congo (UPC) où Matata Ponyo est professeur, le professeur Robert N’kwim Bibi-bikan.

Ce dernier a souhaité que « ce livre inspire de grandes ambitions aux Congolais » et que « ceux qui pensent que tout est perdu » puissent affirment que « tout est possible ».

Ce, a-t-il démontré en s’inspirant du parcours de l’auteur, car, « on peut partir d’une maison en paille pour atteindre un château ».

RD44

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Kinshasa: De Kulunas d’un quartier populaire préparent une surprise au chef de la police provinciale

Des inciviques psychopathes qui distribuent la mort dans les rues de Kinshasa appelés comm…