Home Culture King Kester Emeneya : Un neuvième anniversaire sous silence

King Kester Emeneya : Un neuvième anniversaire sous silence

4 min read
0
0

13 février 2014-13 février 2023, le chanteur King Kester Emeneya Kua Mambu, leader du groupe Victoria Eleison a totalisé ce lundi neuf ans dans l’au-delà. Alors qu’il repose pour l’éternité au cimetière de Nécropole dans la commune de la N’sele, les vrais mélomanes de la musique se souviennent de celui qui a fini sa course sur la terre à Paris à l’âge de 57 ans après avoir écrit l’un des plus beaux chapitres de la musique congolaise.

De son vrai nom Jean Mubiala Emeneya Kua Mambu, il a affûté ses armes aux côtés de son mentor Papa Wemba au sein de Viva la Musica avant d’entamer sa carrière solo au début de la décennie quatre-vingt en créant avec son frère Joly Mubuala, Bipoli na Fulu, Bengali et autres, le groupe Victoria Eleison.

Après plus de dix ans passés en Europe, King Kester Emeneya est rentré au pays en 1998 pour redynamiser son orchestre avant de cartonner en 2000 avec la danse « Tshaku libondance » issue l’album « Longue histoire ».

Il se produira à la suite de ce succès dans plusieurs grandes salles dont le Zénith de Paris. Après un temps de passage à vide et quelques chansons qui ont cartonné, Emeneya fut éloigné de la scène par la maladie qui finira par l’emporter le 13 février dans la capitale française.

Lire aussi Musique : Félix Wazekwa recycle de classiques de JB Mpiana, Werra Son et Nyoka Longo dans une seule chanson

Ses obsèques ont connu la participation de plusieurs centaines de milliers de personnes dont des politiques, musiciens, mélomanes, simples spectateurs et des hommes d’églises ainsi que des adeptes de la sape dont il se surnommait le « roi de Masatomo ».

Signe qu’il est un monument, King Kester Emeneya a été décoré à titre posthume, avant son inhumation, de la médaille d’or de mérite civique par la chancellerie des ordres nationaux.

Lire aussi Ses concerts font désormais peur: Comme en 2014 à Kikwit, plusieurs morts au concert de Fally Ipupa au stade des Martyrs

Une statue a été érigée en sa mémoire dans sa ville natale de Kikwit dans la province du Kwilu.

Contrairement aux anniversaires précédents, peu d’activités commémorant son immense carrière sont à signaler cette année. L’année dernière par exemple, des concerts avaient été organisés à Kinshasa et une conférence dans le Kwilu.

Junior Lomanga

Load More Related Articles
Load More By Admin
Load More In Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

RDC: unité et solidarité, leytmotiv du Caucus des députés nationaux du Haut-Katanga

Les députés nationaux de la quatrième législature de la troisième République élus du Haut-…